« L’ouroboros d’argent » de Ophélie Bruneau

couv33997093

Titre : L’Ouroboros d’Argent

Auteur : Ophélie Bruneau

Maison d’Édition : Chat Noir

Année de parution : 2013

 

Synopsis:

Axel est généreux. Axel est amoureux. Axel est trop gentil. Aujourd’hui, il doit traverser la France pour acheminer un héritage. Célia est fière. Célia est implacable. Célia est un loup-garou. Aujourd’hui, secondée par deux jeunes de sa meute, elle doit retrouver l’objet responsable d’une vieille malédiction. À la croisée des chemins, le piège se referme dans le Massif Central. Prête à tout pour mener à bien sa mission, Célia n’hésitera pas à détruire la vie d’Axel s’il le faut. Le jeune homme a de la résistance à revendre et des amis prêts à l’aider. Pourtant, cette fois, il pourrait bien finir broyé au nom de l’Ouroboros d’argent. L’artefact vaut-il seulement tous ces sacrifices ?

Mon Avis:

Ce livre m’a énormément plu,  je pourrais presque dire un coup de cœur. C’est une histoire de loup-garou en France, une histoire d’héritage, chasse au trésor, une traque pour sauver sa belle.

Dans l’histoire d’Ophélie Bruneau,  il y a 4 types de loup-garou. les pure souche descendants de parents tous deux loup-garou. Des loups-garous qui descendent d’un humain et d’un garou,  des loup-garou qui les parents tous deux humains mais qui avait le gène garou en eux et qu’il fut activé, les plus rares étant des loup-garou descendant de loups. Ces particularités m’ont déjà donné un intérêt à l’histoire c’est quelque choses que je n’avais pas encore vue passée dans le « Monde des Garous ».

Pour vous résumer rapidement l’histoire notre jeune héros Axel doit partir chercher l’héritage de son clan, son chef ne pouvant se déplacer. Beaucoup de clan sont donc réunis pour récupérer chacun leur part. Il y a aussi Célia, qui spère récupérer un objet bien particulier.  En effet le défunt avait eu un conflit avec son grand-père dans le passé et celui-ci lui avait donc privé par la magie de toute transformation. Torture pour un garou de pure souche de ne pouvoir transformer. Célia part donc à la recherche de la ceinture où se trouve une boucle en argent en forme d’Ouroboros. C’est dans cet objet qu’est détenu le pouvoir de la  transformation de son grand-père.

C’est ainsi que les route de Axel et de Célia se croisent. Une rencontre qui ne se passe pas très bien pour Axel qui ignore totalement ce qui ce passe, qui ignore jusqu’a l’existance même de l’Ouroboros.  Ce lance alors une véritable chasse au trésor pour retrouver cette ceinture. Seulement Célia n’est pas très patiente et pour faire accélérer les choses menace la vie de la petite amie d’Axel qu’elle a croisé en route.  L’enjeu est donc de taille pour notre héros.

J’y fait également la rencontre d’une sorcière que je trouve particulièrement attachante. Je me demande si l’auteur un jour travaillera plus ce personnage dans une histoire à part, parce que je pense que cela pourrait être très intéressant.

En gros c’est un livre pétillant frais qui ce lit très vite et que j’ai vraiment, mais alors vraiment adoré.

Livresquement votre, votre petite lanterne


Une réflexion sur “« L’ouroboros d’argent » de Ophélie Bruneau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s