« Brainless » de Jérôme Noirez

couv71072623

Titre : Brainless

Auteur : Jérôme Noirez

Maison d’Édition : Gulf Stream

Année de parution : 2015

Synopsis:

Jason, adolescent médiocre surnommé Brainless, habite Vermillion, petite ville du Dakota du Sud où la jeunesse s’ennuie. Tous les jours, Brainless se fait une injection de formol, pour ne pas pourrir. Depuis qu’il est mort, étouffé par une ingestion massive de maïs, les deux hémisphères de son cerveau peinent à communiquer. Son estomac ne digère que de la viande crue. Il a cessé de dormir et de respirer. En dehors de cela, son quotidien n’a pas beaucoup changé depuis qu’il est atteint du SCJH – le syndrome de coma homéostasique juvénile, une nouvelle maladie touchant les adolescents, de plus en plus répandue aux États-Unis – depuis qu’il est un zombie, autrement dit… Il lui arrive seulement, de temps à autres, de se demander quel goût a le cerveau humain. Mais parmi ses camarades de classe, certains ont des projets bien plus macabres.

Mon Avis :

Je ne pouvais pas ne pas lire un livre de ma maison d’édition chouchou, que dis-je de ma collection chouchou. Déjà pour sûr que dans la seconde session et dans la troisième session j’ai des livres de cette maison d’édition qui quand le thème. Oui à l’exception des trois dernier publier je les ai tous.

Je n’ai jamais été déçu par un livre de la collection électrogène,  cependant Brainless fut le premier dont j’ai failli abandonner la lecture.  Le côté vulgarité dans le langage est ce qui me dérange le plus quand je lis un livre. Je ne dis pas, si je devais lire un livre dans le style de “50 nuances de Grey” je sais très bien que la vulgarité il y en aura, ayant lu les deux premiers tomes il y a quelques années. (Pauline détrompe moi, ce ne serais pas l’exemple que tu as également cité dans le live dimanche soir 😹 )

Alors quand certain des personnages “s’insulte”  en se traitant de grosses salopes et d’être fier d’appartenir au club des salopes, un club très restreint de par le choix des membres en fonction justement de certains critères bien précis. Cela me donne juste envie de fermer le livre et d’en prendre un autre.  heureusement cette vulgarité n’a pas lieu durant tout le récit, et je suis contente de m’être accrochée jusqu’au bout car au final l’histoire en elle-même est plutôt sympa et original.

Nous rencontrons donc Brainless ( de son surnom ),  un adolescent de 16 ans qui est un zombie, pardon non non vivant. Ce sera un génome de l’ADN qui ferait revivre l’adolescent lorsque celui-ci décède. Il souffre de SCHJ = syndrome de coma homéostatique juvénile.

Il n’y a pas encore beaucoup de cas dans le pays et dans sa région Brainless est le 1er. Pour les jeunes atteint du SCHJ,  il y a plusieurs catégories, en gros les irrécupérables ce qui se jette sur tout ce qu’ils peuvent pour manger, et ceux qui comme Brainless peuvent prétendre à une vie normale en tout cas aussi normal que possible. La mémoire ne fonctionne plus très bien il faut lui rappeler souvent les choses, pour que son corps ne pourrit pas il doit se faire une injection de formol tous les jours, le seul aliment qu’il est capable de digérer est de la viande crue. C’est pourquoi il se catégorisés lui même de zombie.

Le livre est découper en deux parties si je puis dire ainsi. Les chapitres alternent entre les confidences de Jason qui est le véritable nom de Brainless,  et les événements qui se déroule au cours de la rentrée scolaire et des jours qui suivent jusqu’à l’incident dramatique qui c’est déroulé au lycée de Brainless. Ces chapitres là étant présenté du point de vue de différents personnages que nous rencontrons.

Le dénouement de l’histoire est très intéressante, l’évolution dans la société de Jason, évolution dans la recherche médicale d’une certaine manière vu la fin du récit.

Je dirais donc que malgré un début épineux ce livre m’a beaucoup plu.

Livresquement votre, votre petite lanterne.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s